Informations

VTT

Circuit et raid en vélo tout terrain dans le Haut Atlas oriental et central

  

En VTT, des hauts plateaux des nomades aux vallées profondes de l’Atlas Central. Des moments inoubliables sur les hauteurs, à la rencontre de la culture berbère et à l’admiration des beaux paysages : montagnes, gorges, rivières. A découvrir aussi les traditions, la culture et les coutume des habitants.

Créée le 17 novembre 2005, l’association “Les Toqués de la Dalle” organise un raid multisports du 15 au 20 Avril 2018 intitulé « L’Agoudal Raid » en partenariat avec une association locale nommée  “AKHIAM” au village d’Agoudal-Imilchil

 

 

Parcours sportifs proposés :

  • Excursion à la grotte d’Akhiam en VTT

Cette excursion nous permet de découvrir sans grand effort des endroits d’une beauté extraordinaire et sauvage, comme la grotte elle-même, le pont naturel qui la précède et la cascade qui est un peu plus en bas.

  • Durée: une demi-journée.
  • Longitude: 20 km aller et retour.
  • Dénivellation: 187 m, dont 90 m sont à faire à pied par un sentier et un escalier. La dénivellation à monter en VTT est, donc, de 97 m seulement.
  • À prévoir: des torches pour pénétrer dans la grotte et une chaîne pour attacher les vélos pendant le temps qu’on y monte à pied.
  • Itinéraire:
  • Km 0 – À l’intérieur d’Agoudal, au point N 32º 00,527’ W 05º 29,395, on prend la piste vers le sud-ouest. C’est indiqué « Dadès ».
  • Km 0,6 – On trouve la zone de cultures, que nous suivons pendant presque un kilomètre avec une grande plantation de pommiers, irriguée par le système «  goutte-à-goutte »  .
  • Km 6,9 – Au point N 31º 58,703’ W 05º 32,728 On tourne à gauche par une piste bien visible, qui traverse le ravin appelé Anoufigh, puis on pénètre dans une vallée secondaire, celle d’Akhiam. Là on observe une bande dolomitique du Jurassique, exactement de la série liasique.
  • Km 9,2 – Fin de la piste. Il vaut mieux garer les vélos et poursuivre à pied, par un sentier qui traverse plusieurs fois la rivière et monte légèrement.
  • Km 9,8 – On arrive au pied de la cascade d’Akhiam, un endroit d’une grande beauté. Son nom, pluriel de khaima, veut dire « les Tentes ». Cette cascade, entourée de curieuses formations de rocher calcaire, a beaucoup d’eau au printemps. En fin d’été, elle risque d’être sèche.
  • Circuit des lacs et Akka n’Ouanine en VTT

Ce circuit, d’une durée et d’une dénivellation modérées, comprend trois des principaux sites naturels de la zone : les deux lacs et la gorge d’Inzar n’Oufounass, ainsi que la magnifique vallée d’Akka n’Motzli.

  • Durée: une demi-journée.
  • Longueur: 29,7 km par piste + 9 km par la route goudronnée.
  • Dénivellationtotale à couvrir, avec toutes les montées et descentes : 352 mètres.
  • Itinéraire :
  • Km 0 – Départ du centre d’Imilchil par la route R-317 vers le nord. On met le compteur à zéro en face de la Poste, à 2169 mètres d’altitude. Ça monte sans interruption.
  • Km 5,2 – Fin de la montée, à 2279 m. On atteint le plateau des Lacs, connu en berbère sous le nom d’Islane (les Fiancés). Belle vue sur le lac Tislit.
  • Km 5,7 – On prend la piste à droite et on obtient d’autres vues sur le lac Tislit.
  • Km 10 – On laisse à droite la piste d’Akka n’Motzli.
  • Km 10,6 – Tasgount, maisons de bergers.
  • Km 13,9 – On laisse à droite une piste qui s’élève vers d’autres maisons de bergers.
  • Km 14,7 – Belle vue sur le lac Isli. On est à 2307 mètres, le point le plus haut du circuit.
  • Km 14,9 – Une piste à droite descend vers le bord du lac Isli.
  • Km 16,6 – Une piste à droite conduit à l’extrême est du lac et une autre permet d’y descendre. En allant tout droit, on découvre les parois calcaires de la gorge d’Inzar n’Oufounass, appelée aussi parfois Takkat n’Islane.
  • Km 16,8 – Maisons de bergers à droite.
  • Km 17,8 – Commence la descente suivant le ravin.
  • Km 19,4 – La piste devient mauvaise. Elle traverse plusieurs fois la rivière.
  • Km 19,8 – Passage dans la gorge d’Inzar n’Oufounass. À la sortie, le paysage change complètement. Les montagnes, jusqu’ici sans aucune végétation, se peuplent de genévriers.
  • Km 20,2 – Belle vue sur le village d’Akka n’Ouanine en face et sur la gorge en arrière.
  • Km 20,5 – En traversant la rivière par un pont, on atteint le village d’Akka n’Ouanine, à 2200 m. Puis, on retourne par le même itinéraire jusqu’à la piste d’Akka n’Motzli.
  • Km 31 – Au point N 32º 12,005’ W 5º 35,948’, on prend la piste d’Akka n’Motzli, à gauche. Elle descend doucement et nous offre de beaux paysages avec ruisseaux, petits champs et quelques peupliers.
  • Km 32,2 – On laisse à gauche une piste qui monte sur les montagnes. On continue à descendre.
  • Km 34,6 – Beau point de vue sur la vallée.
  • Km 33,7 – Une piste arrive par la gauche au point N 32º 10,751’ W 5º 36,109’. Ensuite on monte légèrement pour passer sur une crête rocheuse et on descend fortement.
  • Km 35,4 – Après une petite montée et sa descente, on atteint la route R-317, qu’on prend à droite.
  • Km 36,5 – On laisse à gauche la piste de Motzli.
  • Km 38,7 – Imilchil centre.
  • D’Imilchil à Oulghazi en VTT

Ce parcours, avec un grand nombre de montées et descentes d’environ 3% mais sans aucune grimpette forte, permet découvrir la moyenne vallée de l’Assif Melloul, d’une beauté indiscutable.

  • Durée: une demi-journée.
  • Longueur: 36,4 km (aller et retour).
  • Dénivellation totale (aller et retour) avec toutes les montées et descentes : 378 m.
  • Itinéraire:
  • Km 0 – Au centre d’Imilchil on prend la route goudronnée qui part vers le caïdat.
  • Km 0,2 – On prend une déviation à droite à la sortie de l’agglomération.
  • Km 0,6 – On passe près de la place du souk hebdomadaire.
  • Km 0,9 – Un chemin à gauche circule entre les champs et rejoint la piste un peu plus loin. On peut prendre l’un ou l’autre.
  • Km 1,4 – On laisse une piste à gauche, près d’un cimetière entouré de quelques maisons.
  • Km 1,5 – Une piste à gauche conduit à Boukhenane.
  • Km 3,2– Une autre déviation à gauche mène à Amerdoul Aouragh, un beau village situé sur la rive opposée de l’Assif Melloul. Au fond on admire l’imposante masse de l’Ari Tazigzaout.
  • Km 4 – On laisse une piste à droite, vers un petit groupement de maisons.
  • Km 5 – Une piste à gauche pénètre dans le village d’Ali Ou Daoud.
  • Km 5,4 – Arrive par la gauche une autre piste venant du même village.
  • Km 5,5 – On laisse une déviation à droite.
  • Km 6 – Au point N 32º 07,961’ W 05º 40,691’ notre piste bifurque. On va à gauche, car celle de la droite monte vers un hameau à deux kilomètres de distance. Nous montons aussi légèrement.
  • Km 6,7 – On atteint un point élevé d’où on découvre Ou Deddi précédé par de nombreux peupliers. On y descend.
  • Km 8,1 – À l’intérieur d’Ou Deddi, on laisse une piste sur la droite. Ce village est le dernier des Aït Hadiddou. Il nous offre sa meilleure image à la sortie.
  • Km 8,5 – On traverse l’Assif Melloul par un pont et on reprend la même direction par la rive gauche.
  • Km 8,8 –Arrivés à un point élevé, on obtient encore une vue magnifique sur Ou Deddi. Commence une descente.
  • Km 9,5 – On est maintenant au fond de la vallée, avec un environnement éblouissant : des parois rocheuses, des peupliers, la rivière entourée de pâturages…
  • Km 10 – Nouveau point élevé suivi d’une nouvelle descente et d’une autre montée.
  • Km 10,8 – Du point N 32º 07,760’ W 05º 42,206’ on voit, à l’autre côté de la vallée, le mont Taghnnoucht, très escarpé. On descend à nouveau.
  • Km 11,9 – On arrive au fond de la vallée, qui, au printemps, est tout plein de fleurs.
  • Km 12,1 – Point élevé.
  • Km 12,4 – Descendus au fond, on retourne à la rive droite par un pont. En suite, les petites montées et descentes se succèdent de façon constante.
  • Km 15 – On traverse par un autre pont un ruisseau venant de notre droite. En face on aperçoit un petit hameau, Tighouza n’Aït Abdi, dont le nom nous indique qu’on est entré dans les territoires de cette fraction des Aït Sokhman.
  • Km 15,7 – Point élevé. Suivent d’autres montées et descentes. Le fond de la vallée, entourée de falaises, est à nouveau occupé par les cultures.
  • Km 17,8 – On découvre Oulghazi sur une hauteur, mais son image est gâchée par les poteaux électriques. Commence une montée un peu raide.
  • 18,2 – Oulghazi, fin de la piste, à 2070 m d’altitude. Ce village, qui comprend une grosse casbah au milieu, appartient aussi aux Aït Abdi. On retourne à Imilchil par le même chemin.
  • Traversée de l’Amalou n’Tifrit en VTT

Ce circuit convient aux plus sportifs, qui ont une bonne maîtrise du vélo tout-terrain. Les paysages magnifiques qu’ils vont contempler devraient compenser leurs efforts…

  • Durée: une demi-journée.
  • Longueur: environ 33 km.
  • Dénivellation totaleavec toutes les montées et descentes : environ 350 m.
  • Itinéraire:
  • Le départ d’Imilchil se fait par la piste d’Oulghazi. Après 5,5 km, pas loin d’Ali Ou Daoud, après une légère montée et descente, elle trouve une nouvelle piste qui conduit jusqu’à un hameau minuscule, au bord d’un ruisseau. Puis un simple sentier praticable avec un vélo tout-terrain monte sur une hauteur et descend dans la vallée d’Akka n’Oussacha. Ensuite il remonte cette vallée jusqu’au col de Tastaf, 2319 m. De là-haut, on voit toute la vallée de l’Assif Melloul avec la chaîne de l’Ari Tazigzaout au fond. Après le col, qui nous permet de contourner l’Amalou n’Tifirt, on descend vers le nord jusqu’à la route R-317, qu’on prend à droite. Elle monte pendant 5 km jusqu’à Bab n’Ouayad (2385 m) puis elle descend au long de 7 km, d’abord en lacets jusqu’au lac Tislit et de là plus doucement vers Imilchil.